Merci pour la Crêche de Bethléem

bebes

Chers amis, chers bienfaiteurs,

Avant toute chose, je voudrais vous demander pardon d’avoir tardé à vous donner de nos nouvelles. Nous étions très prises par la cueillette des olives, car nous n’avons pas eu de volontaires cette année pour venir à notre aide. Et avec le Corona, les autorités ne nous ont pas délivré de permis pour nos employés pour passer le checkpoint! C’etait un travail fou qui a pris toute notre énergie du matin au soir. Mais nous sommes contentes du résultat.

Je viens vous donner des nouvelles de notre petit monde. Cette année a été bien remplie, et a connu de nombreux va et vient chez nos enfants.

Nous avons reçu beaucoup de nouveaux enfants. Nous avons accueilli et accompagné dix filles mères qui ont accouché dans notre maternité. Quatre de leurs bébés sont nés avec des problèmes à cause de la consanguinité. Nous essayons de nous en occuper au mieux, ils demandent plus de soins, des séjours à l’hopital et l’un deux, trop atteint, a été envoyé dans une Institution spécialisée, car nous n’avions pas la structure nécessaire pour le garder auprès de nous.

Nous avons accueilli 12 enfants venus du dehors, des cas sociaux ou des enfants abandonnés.

Nous avons envoyé 10 enfants en famille d’accueil. Mais malheureusement, deux des filles sont revenues, car elles ont été maltraitées dans leur nouvelle famille. Ce fut un choc pour nous, parce que cela n’est jamais arrivé auparavant. Normalement, c’est une joie d’accueillir un nouvel enfant dans un foyer sans enfants.

Nous avons aussi envoyé 15 enfants au village SOS de Bethléem. Ces derniers ayant atteint l’âge de six ans, ou ayant des frères ou soeurs déjà présents dans le village SOS.

Et d’ici la fin de l’année, nous attendons 5 nouveaux nés, de filles mères que nous rencontrons et accompagnons régulièrement. L’une d’entre elles, va accoucher prématurément, car elle est enceinte de 7 mois et n’a que douze ans. C’est si triste.

Actuellement nous avons notre Crèche pleine.

Le convid-19 est très présent à Bethléem. Nous avons eu plusieurs de nos employées atteintes, mais nous avons continué à travailler, comptant sur l’aide de  la Vierge Marie, qui est la Maman de nos enfants. Elle les a bien protégé, merci mon Dieu.

Ces temps sont difficiles pour beaucoup de familles, pour nos employés car le chomâge a accéléré sans pèlerins. La ville vit du tourisme.

Espérons que les choses vont rentrer dans l’ordre l’année prochaine, début 2021, pour le bien de tous.

Nous prions spécialement pour chacun de vous, vos familles, qui j’espère n’ont pas été touchées par ce virus.

Les visites de nos amis, de nos bienfaiteurs et des groupes qui passaient gâter et faire jouer les enfants nous manquent. Nous vous attendons au plus vite. Pas facile d’être coupées du monde.

Notre prière vous accompagne fidèlement,

Sœur Denise Abi Haidar, et les sœurs de Bethleem.

Partager sur vos réseaux:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter de la paroisse

Inscrivez-vous et recevez chaque mois la newsletter !

L'actualité récente de la paroisse sur l'île d'oléron :

Les derniers articles publiés