Joseph, l’homme juste

edito

Matthieu décrit Joseph, le père adoptif de Jésus en ces termes : « Joseph son époux qui était un homme juste et ne voulait pas la diffamer publiquement, résolut de la répudier secrètement ».

Qu’entend- on par l’expression le juste ?

Dans l’Ancien Testament, la justice désigne l’observance intégrale des préceptes divins, la conduite conforme à la loi. Cette tendance va faire naître plus tard le courant pharisien. Les auteurs bibliques font remonter les préceptes divins à Moïse qui est le grand législateur du judaïsme.

Celui qui pratique la loi devient donc juste et on l’appellera l’irréprochable, le pieux, l’ami de Dieu. «  Si celui-ci n’opprime personne, ne prend pas de gages, ne commet pas de rapines, donne son pain à celui qui a faim, couvre d’un vêtement celui qui est nu, détourne la main de l’injustice, etc… Qui se conduit selon la loi, il ne mourra pas… »

On retrouve ces louanges de l’homme pieux qui pratique la loi dans le long psaume 118.

Dans le contexte de la Nativité que veut dire «  le juste » ?

Joseph est confronté à un cas de conscience : officiellement la loi donnait raison à Joseph pour répudier Marie puisqu’elle était enceinte avant la consommation du mariage, d’où le terme : connaître.

Il semblerait que Joseph n’ai pas voulu couvrir de son nom un enfant dont il ne connaît pas le père ; mais par ailleurs, convaincu de la vertu de Marie, il refuse de céder à la rigueur de la loi qui selon le deutéronome 22/20, devrait être lapidée.

Joseph « le juste »voit juste et Dieu va le conforter dans son jugement jusqu’à cette traversée dans « la nuit de la foi ». L’ange du Seigneur lui apparut en songe (Matt 1/20-21) et lui a dévoilé les desseins de Dieu en ce qui concerne l’Enfant qui vient de l’Esprit Saint pour sauver son peuple de ses péchés.

L’oracle

 Ainsi s’accomplit la prophétie d’Isaïe « voici que la vierge concevra et enfantera un fils et on l’appellera du nom d’Emmanuel : Dieu sauve ». *

Joseph exemple d’abandon dans la foi.

La foi te suffit : c’est elle qui éclaire la nuit, sans tarder tu te mets en route sur les chemins de l’espérance pour accomplir le ministère de charité que ton Seigneur te confie.

Saint Joseph, père nourricier du Fils de Dieu, tu as veillé sur Jésus avec sagesse et affection, tendresse et amour paternel. Nous te prions pour les enfants de nos familles et du monde. Veille spécialement sur les orphelins, les enfants abandonnés, handicapés, exploités, maltraités.

Saint Joseph nous nous plaçons sous ta protection, obtiens nous les grâces d’aimer notre paternité, notre rôle d’époux- épouses, soit le protecteur de nos familles.

*La douleur se transforme en joie

Père Guy-Michel

Partager sur vos réseaux:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter de la paroisse

Inscrivez-vous et recevez chaque mois la newsletter !

L'actualité récente de la paroisse sur l'île d'oléron :

Les derniers articles publiés